Mémoire cellulaire

" Mieux vaut allumer une bougie que maudire les ténèbres" Lao Tseu
 

Prenez contact

A votre écoute au 06 17 92 10 92

Ou si vous préférez contact@loubonnet.fr

Nos cellules portent en elles la mémoire de biochocs vécus par nous même ou transmis par nos parents (mémoires transgénérationnelles). Cela peut impacter le fonctionnement cellulaire et générer des troubles physiques ou psychiques.

Ces mémoires impactent voire modifient en profondeur leur fonctionnement et peuvent provoquer des dysfonctionnements avec une fatigue, un mal être à des degrés divers. Un exemple est celui de l’impossibilité d’avoir un enfant qui se heurte à des mémoires intergénérationnelles.

Analyse et anamnèse

Il est important de prendre du temps pour décrire et cerner l’enchaînement des événements traumatisants et leur hiérarchisation exacte, voire un arbre généalogique sur plusieurs générations puis un temps de correction. Les maladies dans la famille éclairent sur des difficultés et obstacles rencontrés. Par exemple, les non dits ou secrets de famille.

Stockage de l’information

Les techniques sont complémentaires et s’adressent aux grands réseaux de la mémoire cellulaire du corps.

  • les glandes endocrines ou grands centres énergétiques qui stockent l’information inscrite dans nos mémoires et tiennent sous leur dépendance tout un territoire de l’organisme, du psychisme et du développement personnel,
  • les méridiens, garants de la circulation de l’information dont tout blocage entraîne des symptômes d’importance variable,
  • les zones réflexes spécialisées chacune dans un domaine précis du fonctionnement humain sous la dépendance de la zone réflexe principale,
  • les fascias et les organes.

Cette lecture permet de remonter à des traumatismes parfois oubliés en relation direct avec les pathologies actuelles. Les corrections techniques sont effectuées et demandent à la personne d’habituer son corps et son esprit à perdre les « mauvaises habitudes », sources du dysfonctionnement.

Les séances de mémoire ou conscience cellulaire sont proposées à Paris (75012) et dans le Perche (Dame Marie, entre Bellême et Nogent le Rotrou, Orne et Eure et Loire).